JUDO de FRANCE Les plus belles victoires sont celles que l'on gagne sur soi-même
Carcassonne
0643446571

Petit lexique judo

Pour tout apprentissage, quel qu'il soit, en plus du geste technique on doit  connaitre les termes qui aident à la compréhension.
En judo il en est de même. On doit connaitre les quelques termes qui font partie de l'Etiquette qui sont employés par les Educateurs et sont des marques de respect, tant des èléves envers le Maitre que du Maitre envers ses èléves
Tout d'abord le Salut avant de monter sur le tapis puis avant la séance de Judo et ensuite à la fin de la séance.
Salut debout  Ritsurei ou à genou Zarei
Les 3 formes de travail au sol Ne Waza
 Osae waza, immobilisation,Shime waza,  étranglements et Kansetsu waza,  cles de bras
Debout techniques de projection Nage Waza
 5 Principes d'Enseignement de 8 mouvements
L'ETIQUETTE   
Rei :       Qui commande le salut au Professeur et au dojo
Hajime : Qui commande le début du travail debout ou au sol
Mate :     Qui commande la fin de l'exercice ou du travail debout ou au sol.
Mate et Hajimé s'emploient aussi en arbitrage judo.
Le débutant en judo est un peu désorienté par sa première participation à un cours de judo, qu'il soit en Judogi ou en habit de tout les jours ( uniquement lors de sa séance d'essai ).
C'est d'ailleurs ce premièr contact qui est le plus paralysant pour certains enfants pour qui se lancer en avant " tête par dessus cul " est un acte bloquant. Il y a lieu alors de lui faire connaitre une des chutes les plus faciles du judo, la chute arrière ce qui peut sembler paradoxal car dans la chute arrière on ne voit pas ce que l'on fait au contraire de la chute avant ou l'acte est enregistré par le cerveau et peut créer une appréhension. Mais dans la chute arrière on part de la position accroupie pour se retrouver sur le dos par un effet de bascule. Il n'y a plus alors que pratiquer un bel ukémi.
La finalité du judo dans son ensemble est de saisir, son adversaire, le Kumi Kata, le déséquilbrer et le faire basculer pour le projeter.
Pour travailler on démarre en position naturelle, Shizen hontai, pieds légérement écartés, à droite pied droit avancé Migi shizentai,    agauche pied gauche avancé Hidari shizentai.
Une autre position est à connaitre, Jigo hontai, position défensive debout à ne pas trop employer car elle limite les actions d'attaque a moins dêtre tres rapide.
Sur un tatami on ne reste pas statique, on bouge, 
Shintai, c'est le mot employé pour les déplacements qui eux même se divisent en deux formes,
Ayumi ashi, déplacement naturel , stable sur ses pieds , pas en déséquilibre et Tsuki ashi, un pied poussant l'autre.
 
 
 
 

comment faire

Il semble facile de faire tomber, projeter en fait, mais pour qu'une projection soit efficace, il faut que trois conditions soient remplies, Tsukuri, Kuzushi, et enfin Kake.
Tsukuri est l'art de rompre l'équilibre du partenaire ou de l'adversaire. Pour ce faire il y a 8 facons de procéder, tirer ou pousser et pour s'en souvenir il faut penser a la Rose des Vents. Pour expliciter cela je vais copier les illustration de l'excellent livre de HABERSETSER ET INOGAI Judo Pratique aux Editions Amphora.
A la suite de cette action vient le déséquilibre proprement dit, Kuzushi, mais il est possible de transformer le tsukuri en kuzushi en pratiquant sutemi par exemple. Ces deux techniques sont étroitement liées. Un temps d'hésitation et l'inverse se produit Tori qui pensait avoir l'avantage du Kuzushi se retrouve en position de uke.